Ajoutée !

4,8/5 - Vos avis

Evolution de la prime à la conversion dans l'automobile

Le 7 août 2020 à 00:00

Evolution de la prime à la conversion dans l'automobile Reprise

Plus de 200.000 primes à la conversion spéciales ont été distribuées depuis la mise en place d’une disposition gouvernementale exceptionnelle en juin 2020. Ce chiffre, qui démontre un bon rebond de l’industrie automobile, signifie également la fin de cette mesure spécifique pour revenir à une prime à la conversion plus traditionnelle.  
Quelles sont les évolutions et comment cela impacte l’achat de votre véhicule d’occasion ?

Cobredia Car Center vous détaille tout ce qu’il faut savoir !  

La prime à la conversion en vigueur en juin et juillet 2020

Tous les conducteurs qui ont décidé de changer leur véhicule en juin et juillet 2020 ont bénéficié d’une prime à la conversion exceptionnelle, aux conditions plus avantageuses. Cette prime, qui répond à un double objectif de relance économique et de transition écologique vers des véhicules moins polluants, a été distribuée à plus de 200.000 français.

Pour bénéficier de cette prime à la conversion, plusieurs conditions étaient nécessaires, mais le dispositif avait été allégé : votre revenu fiscal de référence ne devait pas dépasser les 18.000€ et votre véhicule à détruire devait être immatriculé avant 2006.  

Le montant de l’aide était alors de 3.000€ pour l’achat d’un véhicule thermique (à motorisation essence ou diesel) et de 5.000€ pour un véhicule hybride. Ce nouveau véhicule devait avoir un prix TTC€ inférieur ou égal à 60.000€, être acheté ou loué pendant une durée minimale de 2 ans, disposer d’un numéro d’immatriculation définitif, ne pas être considéré comme étant endommagé et ne pas être vendu dans les 6 mois suivant l’achat ni avant d’avoir parcouru 6.000km.  

 

La prime à la conversion à partir du 3 août 2020 jusqu’en décembre  

Depuis le lundi 3 août 2020, la prime à la conversion est revenue au dispositif antérieur. Pour en bénéficier, votre revenu fiscal de référence doit être au maximum de 13.489€ et vous devez détruire un véhicule de catégorie Crit’Air 3. Cette catégorie englobe les véhicules à motorisation essence immatriculés avant janvier 2006, et les véhicules à motorisation diesel immatriculés avant janvier 2011. Si vous êtes éligibles à ces deux critères, vous pouvez bénéficier d’une aide allant de 1.500 à 3.000€ sur les véhicules de Crit’Air de niveau 1 ou 2, avec des émissions de CO2 inférieures à 137 grammes de CO2 par kilomètre.  

Il reste possible de bénéficier d’une aide à la conversion en disposant d’un revenu fiscal de référence supérieur à 13.489€, en planifiant l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Le montant de la prime à la conversion est alors de 2.500€. Il peut être porté à 5000€ pour les plus faibles revenus ou les gros rouleurs.  

Pour plus d'infos sur la prime à la conversion, rendez-vous sur : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14193

 

La nouvelle prime à la conversion est-elle cumulable au bonus écologique ?

En parallèle de la prime à la conversion, vous pouvez bénéficier du bonus écologique. Le montant du bonus est calculé selon le coût de votre futur véhicule, ce dernier devant disposer d’émissions de CO2 inférieures ou égales à 50g de CO2 par kilomètre pour être éligible au bonus écologique.  

Ces deux aides cumulées peuvent vous permettre l’économie de 12.000€ au maximum si votre revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 13.489€. Si votre RFR est supérieur à 13.489€, le cumul du bonus écologique et de la prime à la conversion est plafonné à 9.500€.  

 

Trouvez votre prochain véhicule d’occasion sur Cobredia CarCenter 

Profitez de ces dispositifs exceptionnels pour trouver votre prochain véhicule sur Cobredia Car Center ! En quelques clics seulement, vous avez accès à un stock de plus de 3.000 véhicules en Bretagne et en Mayenne.  

 

 

 

 

Retour