Ajoutée !

4,6/5 - Vos avis

BELLE-ÎLE-EN-MER

Le 11 mars 2021 à 00:00

BELLE-ÎLE-EN-MER Notre Actualité

« Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante… », que de belles paroles, chantées par Laurent Voulzy, représentant si parfaitement l’esprit de cette île grandeur nature.

Alors si vous n’êtes pas déjà parti à la découverte de ce lieu emblématique, c’est le moment de vous installer confortablement et de voyager à travers ces quelques lignes…

 

Un environnement exceptionnel

Belle-Île, un lieu qui n’aura jamais aussi bien porté son nom. Dotée d’une superficie de 85 km2, cette île est tout d’abord réputée pour son environnement remarquable. Entre richesses naturelles, paysages grandioses, falaises sculptées et végétations préservées, Belle-Île regroupe une biodiversité terrestre et marine unique.

Vous serez impressionné par la variété de plantes qui s’y trouve mais également par la population animale qui habite les lieux. On peut y découvrir des oiseaux nicheurs, les amphibiens (dont le lézard vert protégé au niveau européen) ou encore des papillons aux couleurs peu communes.

Mais si cet environnement fascinant aux multiples décors est si bien conservé à ce jour, c’est grâce aux bellilois qui mettent tout en œuvre pour préserver au maximum la richesse de l’île. Cette dernière est donc un véritable territoire du tourisme responsable.

 

Du patrimoine naturel au patrimoine historique

Belle-Île a tant à partager à ses visiteurs… Son patrimoine historique représente aujourd’hui des sites incontournables à découvrir impérativement si vous êtes de passage sur l’île.

Commençons par la présentation du célèbre Grand Phare situé à Kervilahouen. Entré en service en 1836 et haut de 52 mètres, on y découvre au rez-de-chaussée une exposition présentant l’univers des phares et de la nature. Pour les plus courageux, 213 marches sont à gravir. A l’arrivée, de très beaux points de vue panoramiques s’offrent à vous ! De quoi admirer l’île sous tous ses angles.

De l’autre côté de l’île, La Citadelle Vauban, dominant le port du Palais, représente à ce jour mille ans d’histoire à Belle-Île. Construite dans un premier temps au Moyen-Age, elle fut remaniée en 1683 par Vauban. Après 40 ans de restauration, la Citadelle compte aujourd’hui 10 hectares de bastions, d’arsenal ou encore de courtines. Elle abrite également un musée retraçant les points forts de Belle-Île. On y découvre le quotidien des habitants d’autrefois et les différentes générations d’artistes qui trouvèrent l’inspiration sur les lieux.

Passons à la découverte de « La Belle Fontaine ». Classée monument historique et construite en 1703, ce réservoir servait anciennement au ravitaillement des navires en eau douce. Il peut contenir jusqu’à 860 000 litres. Il s’agit d’un monument très rare puisqu’il n’en existe plus que deux de ce type en France aujourd’hui !

D’autres sites emblématiques sont également à découvrir sur Belle-Île comme l’Eglise de Locmaria, Les Aiguilles de Port Coton retraçant les pas de Claude Monet (peintre français) lors de son séjour sur l’Île en 1886, La Pointe des Poulains où Sarah Bernhardt (actrice française) y séjourna une trentaine d’année à partir de 1894 et enfin le Port de Sauzon devenu un célèbre port de pêche en 1878 !

 

Mais par quels moyens explorer la plus grande île de Bretagne ?

Que ce soit à pied, à vélo, en transport public, à l’occasion d’une excursion à la journée ou sur une durée plus longue, la Bien nommée s’adapte à vos exigences !

Ses paysages hors du commun sont une véritable invitation à la promenade. Vous ne pouvez donc pas passer à côté de ses 85 kms de sentiers balisés (le GR340), qui vous permettront d’effectuer le tour complet de l’île en 4 ou 5 jours. Vous y découvrirez des espaces naturels à vous en couper le souffle. Pour explorer les lieux en toute sérénité des randonnées pédestres vous sont proposées en fonction de votre niveau ou de vos attentes.

La traversée de l’île à bicyclette est également un des meilleurs moyens de la découvrir malgré qu’aucune piste cyclable n’existe actuellement. Il faudra donc partager la route avec les automobilistes ou emprunter les chemins à l’écart des grands axes de circulation. En revanche une signalétique des itinéraires et circuits pour les vélos sont présents afin d’organiser vos promenades.

 

Vous êtes sans voiture et ne souhaitez pas faire le tour de l’île à pied ou à vélo ? Nous avons la solution ! Un service de transport en commun est mis en place tous les jours, à partir du 10 avril 2021 jusqu’au 7 novembre 2021. La plupart des sites historiques (ceux cités précédemment), des villages et des hébergements, y sont desservis. De quoi faciliter vos déplacements sans prise de tête.

Pour plus de renseignements, découvrez la carte de l’île, regroupant toutes les informations nécessaires pour vous aider à vous déplacer sur l’île (et bien plus encore !), en cliquant ICI.

 

Retour