Ajoutée !

Au secours ! Un des 6 témoins d’alarmes s’allume !

Le 16 juin 2020 à 00:00

Au secours ! Un des 6 témoins d’alarmes s’allume ! Entretien

Sur le tableau de bord d’une voiture, on retrouve différents témoins : ceux d’alarmes, d’alertes et ceux de signalisation.

Chacun de ses témoins a une signification, et un degré d’importance à lui accorder. Aujourd’hui, dans cet article, nous revenons sur les témoins d’alarmes, à considérer en priorité lors de leur apparition dans votre voiture.

Qu’est ce qu’est un témoin d’alarme ?

Les témoins d’alarmes, qui apparaissent en rouge sont votre tableau de bord, sont des signaux dangereux qui nécessitent l’immobilisation de votre voiture ainsi qu’un appel de la dépanneuse. En effet, ils représentent un dysfonctionnement grave qui peut engendrer de gros problèmes si vous poursuivez votre route avec ce voyant activé. Par conséquent, s’ils sont activés, ne vous posez pas de question et arrêtez-vous ! Au moins vous aurez le temps de lire la notice.

Le témoin d’alarme « ceinture non bouclée »

Il s’agit du seul témoin d’alarme qui est simple à corriger et qui ne nécessite pas l’intervention d’un dépanneur. S’il est possible de ne pas prêter attention à sa présence, un signal sonore dans l’habitacle est de plus en plus intégré dans la voiture pour prévenir qu’un passager n’a pas attaché sa ceinture. Souvent le signal devient de plus en plus fort, voire insupportable. La sécurité n’a pas de prix !

Pour rappel, le port de la ceinture est obligatoire pour votre sécurité et son absence est passible d’une sanction de 135€ et d’un retrait de 3 points pour le conducteur qui soit s’assurer de la sécurité de ses passagers dans la mesure où il en est responsable durant le trajet.

Le témoin d’alarme des freins

Ce témoin d’alarme peut avoir deux significations. La première est simple : votre frein à main n’a pas été desserré correctement, ce qui nécessite de le désactiver complètement pour partir et ainsi éteindre le témoin.

L’autre signification, autrement plus grave : il apparaît lorsque le liquide de freins est trop faible ou lors de la baisse de pression des freins. Dans les deux cas, il est fortement recommandé de s’arrêter très rapidement car les freins ne sont plus en état de fonctionnement optimal, et vous risquez de ne plus pouvoir freiner en cas d’urgence.

Le témoin d’alarme de la batterie

Habituellement, ce témoin est allumé lors de la mise du contact du moteur. S’il persiste ou qu’il apparaît durant votre trajet, c’est que la batterie connaît des dysfonctionnements graves comme une surcharge et qu’elle nécessite une réparation rapide.

Poursuivez votre route en coupant tout les équipements électriques tel que le chauffage (même en hiver !), la radio par exemple et rejoignez le garage le plus proche.

Le témoin d’alarme de l’huile du moteur

Tout comme le témoin d’alarme de la batterie évoqué précédemment, celui de l’huile du moteur est activé après la mise du contact et s’éteint automatiquement à l’activation du moteur. Son absence lors du contact ou sa présence après l’allumage du moteur indique un dysfonctionnement auquel vous pouvez partiellement remédier.

Attendez que le moteur soit froid avant d’intervenir. Une fois que c’est le cas, équipez vous d’un bidon d’huile et faites l’appoint après vérification du niveau d’huile. Une fois que ce dernier est satisfaisant, réactivez le moteur et constatez la présence du témoin ou non. S’il est toujours activé, vous n’avez pas d’autres choix que de contacter une dépanneuse, la voiture n’étant pas en état de rouler en toute sécurité.

Le témoin d’alarme de la température du liquide de refroidissement

En plus de l’apparition du témoin d’alarme sur votre tableau de bord, vous pouvez également constater au niveau de la température du moteur que l’aiguille habituellement fixée au même endroit tend vers le rouge, ce qui signifie la surchauffe du moteur et la panne immédiate du véhicule.

De la même manière que l’huile du moteur, il faut s’arrêter et laisser le moteur refroidir avant de faire l’appoint avec du liquide de refroidissement. Cela devrait tempérer le moteur pendant un temps, mais si le problème persiste, une intervention d’un professionnel sera alors inévitable.

Le témoin d’alarme des pneumatiques

Ce témoin d’alarme apparaît lorsqu’un problème est localisé au niveau des pneus de la voiture. Il peut s’agir de deux raisons distinctes : une pression des pneus trop basse, auquel cas, un arrêt pour regonfler est nécessaire, rapide et facile, ou alors d'une crevaison.

Ce cas de figure est plus délicat car il nécessitera le changement de roue, ce qui n’est plus toujours possible puisque de plus en plus de voitures se passent de roue de secours au profit de kit anti crevaison qui ne sont pas toujours efficaces dans toutes les situations.

Voici tous les témoins d’alarmes que vous pouvez rencontrer et leur signification. Dans un autre article, nous reviendrons ultérieurement sur les témoins d’alerte, alors restez connectés !

Retour